THE PROJECT

 
MEDUSA_AQUA_01.jpg

La Méduse est le fil conducteur d’un projet commencé depuis quelques années qui regroupe photographies, vidéos et objets. C’est un vaste projet qui est mené au gré des rencontres, en se laissant porter par les courants comme la méduse, en utilisant toutes les opportunités que permettent la vie sur un bateau et toutes les collaborations scientifiques possibles.

 L’objectif est de sensibiliser le plus grand nombre aux évolutions du monde maritime. La méduse est en effet depuis toujours associée à l’homme et à son environnement. Le projet est de rendre compte, d’observer et de témoigner, de ces liens et de l’évolution de cet environnement par un travail principalement photographique, mais aussi vidéo et scénographique. 

Dès l’Antiquité l’homme s’est intéressé à la méduse, comme l’illustre le « mythe antique » des  Gorgones, les monstres des enfers. Selon Hésiode, il s'agissait des trois filles des divinités marines : Sténo, Euryale, et la plus célèbre d'entre elles, Méduse qui était mortelle contrairement à ses deux soeurs qui ne connaissaient ni la mort ni la vieillesse.  Méduse fut tuée par Persée et les gouttes de son sang dispersées dans la mer donnèrent naissance au corail…

Les diverses représentations de Méduse, historiques (sculptures, mosaïques, peintures, céramiques...), modernes à la fois humaines (corps, tatouages …) ou dans les objets de la vie quotidienne ou publicitaires, et de méduses dans leur environnement naturel, sous forme de photographies ou de vidéos sont l’un des axes de ce projet, 

La méduse est ensuite un des indicateurs de l’évolution de l’environnement de l’homme : on constate la prolifération des méduses au travers de tous les océans, et les principales causes en sont la surpêche et la dégradation de l’environnement (pollutions chimiques et par les plastiques…). Les méduses ayant de moins en moins de prédateurs (requins, tortues, thons…), elles ont toute la liberté de proliférer d’autant que le réchauffement des eaux favorise leur reproduction… 

Un autre axe de ce projet est centré sur l’écologie. Il s’agit de montrer la dégradation de l’environnement maritime et ses conséquences à la fois pour la méduse mais aussi pour les grands poissons prédateurs (requins, thons...) qui disparaissent.  Sera également traitée la disparition du corail, en lien avec la méduse non seulement par la mythologie antique, mais aussi parce qu’il est de la même espèce animale. 

Enfin, un dernier axe de ce projet est de montrer que l’avenir de l’homme et de la méduse risque d’être encore plus liés à l’avenir…


Ce projet s’articule par étapes en Méditerranée en ce moment la Sicile, et demain ailleurs en Méditerranée …  






 

 

EXHIBITIONS

 

2018 - LA GALERIE ÉPHÉMÈRE, journées mondiales des zones humides, aux Salines à Villeneuve-les-Maguelone, France

2018 - PHOTO DOC, Halle des Blancs Manteaux Paris, France

2018 - Galerie HANS LUCAS / LIFE FRAMER, Arles, France

2018 - PHOTO FESTIVAL INCADAQUES, Cadaques, Espagne